LES CENT-JOURS (1815)

Suite à l’invasion de l’Empire français par les puissances européennes coalisées, Napoléon est destitué en 1814 et exilé sur l’île d’Elbe. La monarchie est restaurée et le frère cadet de Louis XVI est proclamé Roi sous le nom de Louis XVIII. Des francs à son effigie sont frappés en 1814 et 1815, mais coup de théâtre, Napoléon parvient à s’échapper de son île. A l’aide de ses partisans, il pousse Louis XVIII à l’exil et reprend les rênes du pouvoir en mars 1815. Malgré une popularité certaine, Napoléon doit néanmoins faire face à une situation économique désastreuse et à une opinion lassée des guerres. A Waterloo, le 18 juin 1815, la coalition européenne remporte l’ultime victoire contre le régime impérial et fait exiler Napoléon au milieu de l’Atlantique sur l’île de Sainte-Hélène. Pendant ce bref retour de Napoléon au pouvoir, appelé ”période des Cent-Jours”, l’émission de monnaies est plus limitée ce qui rend les francs de 1815 à l’effigie de Napoléon plus rares et recherchés par les collectionneurs.

   

Par ordre croissant
par page

   

Par ordre croissant
par page