Louis d'or

Découvrez une grande variété de Louis d'Or de France avec Emonnaies !  

Retrouvez la plus grande offre de Louis d'Or de leur création par Louis XIII à leur disparition sous Louis XVI ! Enrichissez votre collection numismatique avec de superbes monnaies en or au meilleur tarif grâce à Emonnaies !


Le Louis d'or est le nom donné en France à la monnaie d'or frappée de 1640 à 1792. Ensuite dans le langage courant, la pièce de vingt francs Or garda ce nom, qui fut aussi concurrencé par le « Napoléon ». L'origine du terme Louis d'Or vient Louis XIII, le roi de France et de Navarre qui institua cette nouvelle forme monétaire.

Avec le concours de son surintendant aux Finances Claude de Bullion, Louis XIII réforme le système monétaire français en 1640. Le but est, entre autres, de stabiliser la monnaie et favoriser les investissements. Il vient compléter l'écu d'or qui existait auparavant. Celui-ci va progressivement disparaître au cours du règne de Louis XIV. Le Louis d'or pèse 6,752 grammes, ce qui représente l'équivalent de deux écus d'or. Ces deux types de pièces sont adossées au système des livres tournois. Le Louis d'or est principalement utilisé pour les montants importants car celui-ci équivaut à 11 livres et 10 sols.  Son cours étant fixé et garanti par le roi, le Louis d'or prend le rôle de placement de sécurité.

 

Le Louis d'or est également le fruit d'avancées technologiques dans les méthodes de fabrication des monnaies. En effet, depuis la première moitié du XVIe siècle, la « frappe au balancier » supplante de plus en plus celle « au marteau ». Elle a l'avantage de frapper les monnaies plus rapidement , elle permet de fabriquer des monnaies plus rapidement avec un qualité de frappe plus importante. Jean Warin, qui fut le premier graveur des Louis d'or, devient le promoteur de cet type de frappe dans le royaume avec le soutien du cardinal de Richelieu.

 

Au moment de la Révolution , le type "Au génie" d'Augustin Dupré remplaça le louis de 24 livres à l'effigie de Louis XVI. Ce fut le premier type avec une valeur faciale inscrite. Lorsque la pièce de 20 francs or fut créé, ce fut le portrait de Bonaparte, premier consul, qui fut représenté. Ainsi dans le langage courant, les pièces d'or de ce format furent appelées soit un Louis ou un Napoléon, ces termes désignant des pièces où ni l'un ni l'autre ne figurait forcément.

 

   

Par ordre décroissant
par page

   

Par ordre décroissant
par page