Monnaies Romaines

Découvrez une immense choix de monnaies romaines, de la République au Bas-Empire romain avec Emonnaies !  

Retrouvez la plus grande offre de monnaies romaines de l'émergence de la République développant le système monétaire jusqu'à la chute de l'empire romain au Ve siècle ! Enrichissez votre collection numismatique avec de superbes pièces et monnaies romaines au meilleur tarif grâce à Emonnaies !


Près d'un siècle après le début de la République romaine, le troc commença à laisser place à un système monétaire encore frustre inspiré par le monnayage hellénistique. L'aes rude s'inscrit dans ce contexte. Pas encore une monnaie mais plus vraiment un lingot, ces "morceaux" de bronze ont surtout une valeur de thésaurisation et ne sont pas encore utilisés pour le commerce courant. L'as commence à s'uniformiser pesant une livre romaine (324 g.) mais s'effondre lors de la deuxième guerre punique à la fin du IIIe siècle avant J.C. Son poids diminue pour atteindre 20 grammes suite à la dévaluation provoquée par le conflit.

Cette chute entraîna une profonde réforme monétaire où le métal de référence changea, passant du bronze à l'argent. Ce nouveau système s'appuie sur le denier d'argent, qui valait 10 as de bronze. C'est pour cela qu'on lui donna ce nom ( decem correspondant à dix) et que l'on trouve le chiffre romain X comme marque sur les premières pièces de cette période. Dans le siècle qui suit, le sesterce fait son apparition, tout d'abord comme unité de compte.

A la fin de la République, l'or commence à faire son apparition dans le monde romain. Sa place de métal étalon en association avec l'argent va être mise en place par le système monétaire augustéen. L'aureus créé par César devient la monnaie de référence avec le denier. Un aureus vaut 25 deniers ou 100 sesterces. Le quinaire d'or vaut 12 et 1/2 deniers ou 50 sesterces. Le denier vaut 4 sesterces. Le quinaire d'argent vaut 1/2 deniers ou 2 sesterces. Le sesterce vaut 1/4 denier. Le dupondius vaut 1/8 denier ou 1/2 sesterce. L'as vaut 1/16 denier ou 1/4 sesterce. Le semis vaut 1/32 denier ou 1/8 sesterce. Le quadrans vaut 1/64 denier ou 1/16 sesterce.

Le mot "Monnaie" et les monnaies romaines trouvent leurs origines à Rome. En 269 avant Jésus-Christ, des pièces circulent déjà dans l’Empire Romain et en Orient, depuis plus de trois siècles. Cette année là, les Romains installent leur atelier monétaire de frappe de sesterces (monnaie de l’époque) dans le temple de la déesse Junon (Héra en grec). Celle-ci est la déesse protectrice du foyer, et elle est pour cette raison, surnommée « Moneta » (du latin monere, qui signifie conseiller, donner son avis). C’est donc de la déesse Junon que découle le mot monnaie qui désigne aujourd’hui les unités de valeur qui servent à payer.

Quant au mot "Salaire", c'est à la Légion romaine que l'on doit la formation de ce mot. En effet, à cette période, l’Empire Romain s’étendait sur un immense territoire, en occident, mais aussi en orient. Les légionnaires devaient protéger ce territoire, mais également participer aux nouvelles conquêtes de Rome. A cette époque, le sel était très utilisé dans la vie quotidienne pour protéger les aliments et pour les conserver. C’est pourquoi, les légionnaires romains étaient payés avec des poignées de sel, le « salarium », qui leur étaient attribuées très régulièrement. Le mot « salaire » tel que nous l’entendons aujourd’hui est donc directement issu du mot « sel ».

   

Par ordre décroissant
par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

   

Par ordre décroissant
par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5